|

Association Française de Jonglerie

NEWS


19 août / été

Les Nazes (Glühwein)

19 août / été

Guide de l’organisateur de convention

Guide de l’organisation de la Glühwein-convention qui peut aussi servir à d’autres organisateurs et monteurs de projets.

Les Jeux de la Jongle

SOMMAIRE

  • Le Tir à la corde
  • Les siamois
  • La brouette
  • Le "Saut" en longueur
  • L’endurance en équilibre sur les mains
  • Final : Le Tossup
  • POUR COMMENCER

    Plantons le décor. Un maître de cérémonie, si possible muni d’un micro, organise les choses et anime les Jeux. Le public, disposé en grand cercle, est composé des participants de la convention mais aussi souvent de riverains venus assister au spectacle. Lorsqu’une épreuve est annoncée par le maître de cérémonie, ceux qui veulent y participer se munissent du matériel nécessaire et rejoignent le centre du cercle. L’épreuve peut alors commencer.

    Parlons maintenant de ces fameuses épreuves. Elles ont toutes deux points communs. Le premier étant que leurs règles sont simples et tiennent souvent en une phrase, pour que les riverains, peu familiers avec le monde de jonglerie, ou même les enfants, soient à même de les comprendre. Le second point commun est que le rendu de l’épreuve soit spectaculaire et visible de loin, pour faire le spectacle ! Autre point important, les épreuves sont choisies pour essayer de faire participer tout le monde au moins une fois : il en faut pour tous les goûts et tous les niveaux. A la clef de ces jeux, il y a souvent des lots, parfois offerts par les magasins de matériel présent sur le site de la convention. Mais on participe aux jeux le plus souvent par plaisir ou par défi personnel plus que par ambition du gain du prix.

    Beaucoup de jeux sont communs à toutes les conventions, mais rien ne vous empêche de créer votre propre épreuve en fonction de vos envies, de vos idées, de votre matériel. Une bonne idée aussi est de mettre en avant une spécificité de la région !

    Détaillons quelques jeux connus :

    Les deux classiques

    Les endurances
    Cette épreuve peut se décliner avec tous les objets de la jonglerie. Le principe est archi-simple : les participant se munissent du matériel nécessaire et commencent à jongler en même temps. Lorsqu’un participant fait tomber un objet, il a perdu et arrête de jongler. Le dernier participant qui continue à jongler est le vainqueur de l’épreuve. Les endurances les plus classiques sont l’endurance à 5 balles et celle ou les participants doivent tenir une massue en équilibre sur leur tête. Mais ensuite, tout est possible : 7 balles, 5 massues, 3 diabolos... C’est au choix des organisateurs et à adapter en fonction du niveau général des participants.

    Attention ceci est une épreuve d’endurance, les participants n’ont pas le droit de se gêner les uns les autres ou de s’affronter physiquement (on garde ça pour l’épreuve du gladiator, voir plus loin). A noter que cette épreuve peut durer très très longtemps. Deux choix s’offrent alors au maître de cérémonie. Le premier est de demander aux derniers participants d’exécuter des figures, ou de leur donner des contraintes pour les forcer à prendre des risques et donc augmenter les chances de faire tomber un objet. Le second choix est de demander aux derniers participants de se mettre dans un endroit précis, de les laisser s’affronter et pendant ce temps-là d’enchainer sur les épreuves suivantes.

    Le Gladiator (aussi appelé lutte ou combat)

    Les participants se saisissent de trois massues et forment un cercle, en général le plus grand possible. Puis ils commencent tous à jongler à trois massues. Le but est simple : être le dernier à jongler ! Tout est permis ou presque pour faire tomber les massues des autres, mais il faut bien sûr rester fair play. Les figures sont autorisées, mais il faut au moins une massue en l’air à chaque instant. Voler les massues des autres est aussi possible. Lorsqu’un participant fait tomber une massue, il quitte le jeu et reste sur le bord du terrain. Petit à petit les massues tombent, et un cercle de participants perdants se forme tout autour. Les éliminés peuvent alors commencer à rétrécir le cercle pour forcer les derniers participants à se rapprocher et à s’affronter. Le dernier qui reste à jongler a gagné. On peut alors faire plusieurs manches pour sélectionner un certain nombre de participants et à la fin organiser la grande finale des meilleurs joueurs.

    Il existe des variations de gladiateurs : bâton du diable à une main, monocycle (si un participant met un pied à terre il est éliminé), divers gladiateurs avec des objets en équilibre (couronne de trois massues, balle en équilibre sur la tête).

    D’autres jeux fréquemment rencontrés

    Jacques a dit 3 balles

    On joue à "Jacques a dit" en y incorporant de la jongle à 3 balles. Si tu droppes, tu as perdu. Si tu ne fais pas ce que Jacques a dit, tu as aussi perdu.

    Course d’obstacles à 3 balles

    C’est comme jongler, mais en plus bête et plus marrant. Il s’agit de jongler tout en faisant une course obstacles. Des chaises et du scotch peuvent faire de beaux parcours, essayez d’être créatifs.

    La corde


    Jongler 3 balles (ou massues) et essayer de passer sous une corde tendue de hauteur décroissante à chaque passage. Si tu droppes, tu es dehors. Si tu fais tomber la corde, tu as paumé. Les règles peuvent varier et certains n’autorisent que le contact des pieds avec le sol.

    Le passing le plus long

    Un jongleur se tient sur une ligne pendant que l’autre recule progressivement et en passant 6 massues. Le duo qui arrive le plus loin l’un de l’autre sans dropper a gagné.

    Diabolo dans une boîte

    Tous les participants forment un cercle et lancent leur diabolo dans une boîte placée au milieu. Le vainqueur est celui (ou celle) qui fait rentrer son diabolo dans la boîte.

    Le Tir à la corde

    Jeu par équipe d’entre 4 et 6 jongleurs. C’est un tir à la corde classique, mais chaque participant tient la corde d’une main et jongle à deux balles de l’autre main. Dès qu’il droppe une balle, il doit lâcher la corde. Organiser tout cela en quart de finale, demi-finale et finale !

    Les siamois

    Course par équipe de deux participants, attachés l’un à l’autre par la cheville. Ils doivent jongler à trois balles au total, donc en passing. Quand une balle tombe, on la ramasse et on continue. Mais on perd du temps !

    La brouette

    Course par équipe de trois participants. L’un pose les mains à terre, et joue le rôle de brouette. Les deux autres restent debout, lui saisissent chacun une jambe avec une main et doivent jongler avec leur autre main en passing avec leur partenaire, le tout à trois balles. Quand une balle tombe, on la ramasse et on continue. Mais on perd du temps !

    Le "saut" en longueur

    Jeu individuel. On jongle à balles, on lance une balle très haut et très loin, on court la rattraper et on continue à jongler. Le joueur ayant parcouru la plus grande distance a gagné !

    L’endurance d’équilibre sur les mains

    Une épreuve qui n’a rien à voir avec la jonglerie mais un grand classique : chaque participant doit rester le plus longtemps en positions d’équi-main c’est à dire les deux mains aux sol et les pieds ne touchant pas le sol, il n’est pas autorisé de poser la tête mais on peut bouger les mains. Si un joueur pose un pied au sol il est disqualifié. Le gagnant est celui qui est le dernier en position d’équilibre sur les mains

    Le tossup

    C’est le grand final en général des jeux de la jongle. Le toss up n’est pas une épreuve ; tous les participants lancent un ou plusieurs objet (tout type d’objet est accepté pourvu qu’il puisse être lancé) en l’air le plus haut possible en même temps, l’effet visuel est magnifique bien que rapide.Il est possible d’en faire plusieurs et pour éviter de se reprendre les objet sur la tronche, il est préférable de placer les participants en cercle et d’envoyer les objets au centre.

    Merci à JugglingDB et Jongle.net pour l’inspiration.

    Pas de traductions pour cet article.

    Création Graphique :

    Gabriel Uribe

    Devellopement :

    Vincent Fournié , Sylvain Garnavault

    Valid CSS 2.1 Valid XHTML 1.0 Transitional Spip 2.1

    Hébergement :

    www.ovh.com

    © 2010, Association Française de Jonglerie - Toulouse